Daily Rock n°104 – Juin 2017

DAILY ROCKEURS,
DAILY ROCKEUSES,

Dès ce mois-ci, je reprends le poste de responsable groupes suisses, et j’ai une faveur à vous demander.
Est-ce qu’on pourrait arrêter de prononcer la phrase‘pour un groupe suisse, c’est pas mal’ ?
Il y en a marre d’entendre certaines radios, qui se proclament pourtant underground et locales, demander à leurs chroniqueurs de programmer moins de groupes suisses sur les ondes car pas assez commercial, ou encore ce public qui va payer plus de cent balles pour voir des dinosaures du rock mais qui trouve que ‘vingt balles pour un groupe suisse, c’est abusé’, alors qu’on a la chance d’avoir des groupes de qualité comme Ølten, Closet Disco Queen, Hubris, Zeal & Ardor, Hey Satan, Attack Vertical, Rorcal, Worst In Me, etc. (impossible de tous les citer) qui partent en tournée à l’étranger et dont les ventes dépassent nos frontières ! Merci aux labels indépendants et aux salles qui continuent à programmer des groupes locaux et à tous ceux qui se bougent pour la scène suisse ! C’est que la musique est un domaine qui ne marche pas forcément bien en 2017. La presse non plus, tu me diras. Quand on pense que certains mélangent les deux pour faire de la presse musicale !

Sandra Lehmann

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.