Daily Rock n°106 – Octobre 2017

DAILY ROCKEUSES, DAILY ROCKEURS,

À la fin du mois aura lieu Halloween, alors creusez vos citrouilles et ressortez votre costume de Jack Sparrow.

Et que je n’entende pas que vous avez passé l’âge de vous déguiser, parce que dans le monde du hard, les déguisements, c’est important. Est-ce que le hard-rock convenu de Ghost connaîtrait un pareil succès si les gusses jouaient en jeans et t-shirt Adidas ?

Est-ce que votre mère vous aurait cérémonieusement fait asseoir pour vous passer du Kiss le jour de vos huit ans si Gene Simmons et ses copains ne se grimaient pas avant chacune de leurs apparitions en public ? Immortal, Slipknot, Marilyn Manson, Alice Cooper, … Autant d’exemples qui révèlent une vérité paradoxale : nous, rockeurs, avons beau être avant tout de grands amoureux de musique, on ne peut s’empêcher d’être sensible à la gueule de l’emballage de notre rock quotidien. Ce n’est pas un mal ! Les gros décibels, ça se subit avec plusieurs sens : l’ouïe, le toucher – genre vibrations de basse dans un concert de drone – et, surtout, la vue. Kurt Cobain en devenir qui tient ce journal dans tes mains, j’ai un conseil pour toi : pour ton premier concert, troque ton training contre des leggings léopard. Si ça a marché pour Iron Maiden, ça peut marcher pour toi.

Louis Rossier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.