Daily Movies n°60

DM60_Une_72dpi

Alors que, malgré une hausse des tarifs dans les multiplexes (27,50 CHF pour une séance en IMAX 3D !), la fréquentation reste au sommet, le contribuable doit-il subventionner les cinémas indépendants, comme l’a proposé le Conseil administratif de la Ville de Genève en février dernier ? Une question complexe puisque, même si Les Scala, le City, le Cinélux ou le Nord-Sud sont des entreprises commerciales – ce qui impliquerait donc de les laisser se débrouiller avec la concurrence – elle propose un type de produit très particulier : le bien culturel.

3,9 millions de francs pour contribuer à la rénovation de ces quatre cinémas qui attirent tout de même près de 200’000 spectateurs (16% de la fréquentation) et permettent de découvrir des films qui seraient autrement invisibles, est-ce si cher payé ? Lorsque la loi du marché détruit la diversité culturelle, il est sage que la puissance publique intervienne pour conserver un minimum de diversité. On aimerait qu’il en soit de même pour la presse indépendante, qui se bat pour promouvoir le cinéma suisse.

Articles similaires