Daily Movies n°65 – Novembre 2015

DM65_Une_72dpiDepuis des années, nous ne cessons de mettre en avant les nombreux festivals qui rythment le calendrier cinéphile de Suisse. Au milieu de cette vingtaine d’évènements de grande qualité, le Zurich Film Festival fait office de mauvais élève. Cette année encore, notre passage au festival qui se tient sur les bords de la Limmat n’a fait que confirmer notre impression. Arrivés sur place, nous observons les banderoles sur lesquelles est imprimé le slogan du ZFF : « une fête du cinéma pour tous ». Une formule qui est bien loin de refléter l’esprit du festival.

En effet, c’est surtout les célébrités et les sponsors (cités et remerciés avant chaque projection) qui sont à la fête à Zurich. En témoigne la communication officielle qui ne met que très rarement en avant les films de sa compétition officielle au bénéfice des séances de gala. Pire encore, alors que le ZFF se targue d’être le festival suisse qui jouit du plus important financement privé (pour atteindre un total de 7,1 millions), les organisateurs n’hésitent pas à gonfler le prix de ses billets jusqu’à 89 francs pour assister à une courte rencontre avec un invité. « Une fête pour tous » disiez-vous ?

Thomas Gerber

thomas.gerber@daily-movies.ch

Articles similaires