Daily Rock n°114 – Septembre 2018

DAILY ROCKEURS, DAILY ROCKEUSES

‘J’adore lire tes éditos, tu as une manière incroyable de dire la même chose de mille façons différentes’, plaisantait mon ami rockeur. Certes, quand on écrit pour le même canard depuis dix ans, il y a de quoi être créatif. Mais au fond, ne faisons nous pas la même chose de mille façons différentes ? Ecouter la même musique, fréquenter les mêmes personnes, emprunter le même chemin pour aller au boulot ? Ne sommes-nous pas des perroquets au poil vieillissant
serpentant les mêmes salles de concert, sirotant des breuvages un peu plus alambiqués ? Cette réalisation soudainem’a fait froid dans le dos.
Et en moins d’une semaine, me voilà à apprendre un nouveau job, à fréquenter un nouveau garçon, à découvrir le monde du hip-hop, à troquer ma bière contre du vin blanc et à déménager sur une péniche. La vie est trop courte pour ne rien vivre intensément.
Vivre vite et bien, avant que tout ne nous rattrape. Combattre le quotidien, autant que faire se peut. Rien que d’écrire cet édito m’ennuie. Mon ami rockeur, lui ,
se régalera d’un mille-et-unième bafouille écrite à la va-vite en période de bouclage…

Laure Noverraz